top of page

Les origines

Pendant des décennies, l'approche verbale de la psychanalyse freudienne a mis le corps entre parenthèses, même si certains des disciples de Freud en avaient perçu l'importance : Wilhelm Reich, Georg Groddeck.


Les thérapies psycho-corporelles considèrent le corps et son langage comme une porte d'entrée vers l’Inconscient. Toutes s’appuient sur la théorie de Reich, selon laquelle une émotion refoulée s’accompagne toujours d’une rigidification des muscles, qu’il nomme “la cuirasse musculaire somatique”.
Pour apaiser la souffrance du psychisme et libérer la personne de ces blocages émotionnels, il est nécessaire de soulager les tensions corporelles .
Au fil du temps, plusieurs approches thérapeutiques vont se développer en associant la parole avec  la prise de conscience par le mouvement, ou encore par le massage biodynamique.


 

wilhelm reich.jpg
bottom of page